Monaco prolonge l’agonie de Bordeaux avec la bonne fortune

Monaco et les Girondins ont partagé les points (1-1) dans un match qui aurait pu être remporté par les locaux. Le but précoce d’Oudin et l’expulsion de Tchouaméni avaient donné l’avantage à l’équipe de l’entraîneur bordelais David Guion, mais un but contre son camp d’Ahmedhodzic a permis d’obtenir un match nul. Le club monégasque reste septième, tandis que les locaux ne bougeront pas du bas du tableau.

Les premières minutes du match sont sans histoire et aucune des deux équipes n’est en mesure de dominer. Monaco a eu plus d’approches de la surface que l’équipe locale, mais n’a pas réussi à tester Poussin. Malgré la légère supériorité monégasque, le premier but du match revient aux Girondins après les vingt premières minutes du match. Oudin a profité d’une passe d’Adli dans la surface pour ouvrir le score. Les hommes de Philippe Clément ont réagi au but des locaux en cherchant à égaliser, mais Ben Yedder n’a pas réussi à trouver le fond du filet.

Les mauvaises nouvelles ont continué pour les visiteurs lorsque Tchouaméni a reçu un deuxième carton jaune en fin de première mi-temps. L’équipe de Guion est entrée dans la pause avec une avance d’un but et une supériorité numérique.

Bordeaux est mieux rentré dans la seconde période et a dominé une équipe de Monaco qui, avec un joueur en moins, a mis du temps à remettre son système en marche. Malgré la supériorité de l’équipe locale, un jeu malheureux a conduit à l’égalisation. Ahmedhodzic dévie un tir à côté et Poussin ne peut rien faire pour l’arrêter. Les deux équipes ont eu l’occasion d’ouvrir le score dans les dernières minutes de la partie, mais les gardiens de but ont su maintenir le score à égalité.

Au final, Monaco a pris un point sur le terrain des Girondins avec un joueur en moins. L’équipe de Guion n’a pas pu tuer le match et reste lanterne rouge de la Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.